L'enfant TDA/H.

L’enfant atteint d’un TDA/H (Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité), présente un trouble du neurodéveloppement touchant l'attention, les fonctions exécutives, et parfois la régulation émotionnelle.
L’enfant « dysattentionnel » est souvent dans l’incapacité de maîtriser ses réactions et de maintenir son attention.

Le TDA/H s’articule autour de 3 caractéristiques principales : le déficit d’attention, l’impulsivité et/ou l’hyperactivité.

  • Le déficit d'attention

L’enfant a des difficultés à trier et hiérarchiser les informations qui arrivent à son cerveau (bruits divers, animation, mouvement, émotions, etc.).

Il a du mal à donner une priorité à l’information utile à la tâche ou à l’activité en cours : il se laisse captiver par ce qui l’entoure, par tout ce qui bouge.

Il renvoie l’image de quelqu’un qui n’écoute pas. Il oublie ce qu’il a à faire et ce qu’on vient de lui dire. Il perd souvent ses objets personnels même ceux qu’ils affectionnent particulièrement.

  • L'impulsivité

L’ enfant parle et agit souvent avant de réfléchir : il n’aime pas attendre , il laisse échapper la réponse à une question qui n’est pas encore totalement formulée, il interrompt les autres quand ils parlent (impulsivité verbale) ; il est casse-cou et a tendance à courir des risques  sans se soucier du danger et à ne pas mesurer les conséquences de ses actes (impulsivité motrice) ; il est malhabile pour entrer en contact avec les autres et il peut paraître envahissant et irrespectueux impulsivité sociale)

  • L'hyperactivité

L’enfant bouge exagérément, surtout ses mains, ses pieds ou sa bouche avec un sentiment d’ impatience, il a du mal à se tenir assis, il joue bruyamment. C’est une vraie tornade !

Attention, l’enfant TDA/H se distingue de l’enfant turbulent

  • par la permanence des symptômes (repérés aussi bien à l’école qu’à la maison ou au centre de loisirs)
  • par leur caractère précoce (les premiers signes sont notés très tôt dans le développement, parfois dès l’âge de la marche voire avant avec un bébé toujours à la recherche de stimulations).

 

L’enfant TDA/H rencontre aussi des difficultés dans sa famille (parents excédés par le remue- ménage provoqué par l’enfant ou par le regard désapprobateur de l’entourage), avec ses amis (l’enfant a du mal à repérer l’irritation qu’il suscite et ne comprend pas qu’on le rejette, ce qui peut le rendre susceptible et bagarreur) mais aussi avec lui-même ( il souffre de ne pas  pouvoir se contrôler, il est plus exposé aux risques d’accidents).

© 2019 Occitadys

Clinique Ambroise Paré 387 Route de Saint-Simon
31081 Toulouse Cédex 01
 Un site développé par Logo Digitanie